Aurier pourrait être privé de deux semaines de salaires après avoir brisé le confinement

Pour un non-respect des mesures de distanciation sociale et être entré en contact avec son coiffeur, Serge Aurier pourrait être lourdement sanctionné par son club Tottenham.

Voilà une coupe de cheveux qui risque de coûter très cher au défenseur Ivoirien. Serge Aurier de Tottenham ne devrait pas échapper à une sanction financière de la part du club anglais.

Après un jogging avec un ami et une séance d’entraînement en plein air avec le Français Moussa Sissokho, Aurier a suscité une grande polémique pour avoir posté une photo de lui à côté de son coiffeur, sans respect de la distanciation sociale

Le latéral ivoirien devrait écoper d’une amende d’environ 156.000 euros pour avoir brisé le confinement pour la troisième fois, selon les informations du media anglais The Sun. Le tabloïd précise que la direction des Spurs n’a pas encore officiellement arrêté sa sanction mais qu’une telle amende représenterait deux semaines de salaire pour Serge Aurier.   

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire