AUDITION DE LA SODAV: L’Ofnac déclenche la machine

L’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) a démarré les auditions concernant le dossier de la Sodav. Le Président de l’Omart, Abdoulaye Mamadou Guissé, a été entendu hier par l’institution sise à Dakar.

Pendant les quatre heures qu’a duré l’audition, le président de l’Omart, auteur de la plainte, a pu exposer aux agents de l’Ofnac les preuves de ses accusations. «Nous sommes confiants quant à l’issue de ce dossier parce que nous savons que ce qui se passe à la Sodav est tout sauf de la bonne gestion», a indiqué M. Guissé. Ce dernier s’est félicité que l’Ofnac ait eu cette capacité de réaction rapide.

Selon lui, le processus a été enclenché et rien ne peut l’arrêter. «C’est une première victoire pour nous», s’est-il réjouit. «Nous lançons un appel pour la mise sur pied de la Commission permanente qui a fait aussi objet d’échanges lors de cette audition, ainsi que l’absence des cartes de membre», a confié le président de l’Omart. Il a par ailleurs félicité le Président Sall pour efforts consacrés dans le secteur des arts et de
la culture.

«On sait que les problèmes des acteurs culturels ne se situent pas au niveau de l’Etat, mais au niveau de la gestion de la Sodav», a laissé entendre Abdoulaye Mamadou Guissé. L’Observatoire de la musique et des arts du Sénégal a déposé le 9 octobre 2020 une plainte dans laquelle elle accuse la
Sodav d’abus de confiance, de détournement et de gestion nébuleuse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire