Warning: set_time_limit() has been disabled for security reasons in /home/clients/35e967565235033916a82b9b594ba511/web/wp-content/plugins/wedevs-project-manager/core/Upgrades/Upgrade.php on line 4
Armes chimiques : la Syrie autorise l’ONU à enquêter près de Damas Google+
Breaking News
Home » Actualité » Armes chimiques : la Syrie autorise l’ONU à enquêter près de Damas

Armes chimiques : la Syrie autorise l’ONU à enquêter près de Damas

Le régime syrien a accepté que des inspecteurs de l’Organisation des Nations unies enquêtent sur les allégations d’usage d’armes chimiques près de Damas, selon un communiqué du ministère des affaires étrangères syrien, dimanche 25 août.

“Un accord a été conclu aujourd’hui à Damas entre le gouvernement syrien et les Nations unies pendant la visite de la haute représentante de l’ONU pour le désarmement, Angela Kane, pour permettre à l’équipe des Nations unies, dirigée par le professeur Aake Sellström d’enquêter sur les allégations d’usage d’armes chimiques dans la province de Damas”, écrit le ministère. Cet accord “entre en vigueur immédiatement”, est-il précisé. L’ONU et “le gouvernement syrien vont se mettre d’accord sur la date et l’heure de la visite de l’équipe aux endroits sur lesquels il y a eu accord”.

Cette décision est annoncée au moment où la communauté internationale augmentait la pression sur les autorités syriennes samedi et dimanche. Les pays occidentaux semblent de plus en plus convaincus que le régime de Bachar Al-Assad a eu recours à de telles armes mercredi dans la région de Damas, malgré les démentis du gouvernement syrien, qui a assuré avec force samedi n’avoir“jamais utilisé d’armes chimiques”.

  • Hollande : “un faisceau d’évidences” d’une attaque de l’armée

L’Elysée écrit dans un communiqué, dimanche, que François Hollande “a estimé qu’il y avait désormais un faisceau d’évidences indiquant que l’attaque du 21 août était de nature chimique, et que tout conduisait à considérer le régime syrien comme le responsable de cet acte inqualifiable”. M. Hollande a aussi demandé que les inspecteurs des Nations unies puissent avoir accès” sans délai et sans restriction aucune aux sites incriminés”.

  • Les Etats-Unis ont des options militaires en main
  • Le secrétaire à la défense américain, Chuck Hagel, a lui déclaré dimanche que les forces américaines étaient prêtes à agir contre le régime syrien. “Nous avons préparé toutes les options, s’il [Barack Obama] décidait de choisir l’une d’elles”, a-t-il ajouté. Divers scénarios ont été présentés samedi au président américain lors d’une réunion à la Maison Blanche avec ses conseillers à la sécurité nationale. Le détail de ces options n’a pas filtré, pas plus que la date d’une décision éventuelle de M. Obama. Les Etats-Unis ont par ailleurs décidé de renforcer leur présence navale en Méditerranée avec l’envoi dans la région d’un quatrième destroyer équipé de missiles de croisière.
  • Londres de concert avec Washington

Samedi, Barack Obama s’était entretenu avec le premier ministre britannique,David Cameron, sur la question syrienne. Les deux hommes ont estimé que “l’utilisation massive d’armes chimiques mériterait une réponse sérieuse de la communauté internationale”, selon le porte parole du 10, Downing Street.Washington a précisé que Barack Obama et David Cameron sont convenus de seconsulter concernant les “possibilités de riposte”. 

Check Also

Décès de Bruno Diatta : Macky annule son voyage au Mali

La disparition de Bruno Diatta, ce vendredi, a chamboulé le calendrier du chef de l’État. …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :