Ameth Suzanne Camara, devant le juge, ce matin, pour diffamation

Le patron de l’Union des jeunesses travaillistes libérales, Bara Gaye, n’est pas le seul à devoir déférer à la convocation du juge. Pour cause, le secrétaire général adjoint du Réseau des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr) est traîné devant la barre du Tribunal. Ameth Suzanne Camara, puisque c’est de lui qu’il s’agit, avait accusé, le 7 Novembre dernier, l’ancien ministre d’Etat Karim Wade, l’ancien chef de Cabinet de ce dernier, Bachir Diawara, entre autres anciens dignitaires du défunt régime d’homosexuels.

Des propos jugés diffamatoires par Bachir Diawara, qui sans chercher de midi à quatorze heures, a aussitôt câblé le Parquet pour une plainte contre le jeune responsable apériste. Il réclame à Ameth Suzanne Camara un milliard de F Cfa pour avoir souillé son honneur. Sidy Lamine Niasse est aussi poursuivi comme acteur principal du délit de diffamation, parce que c’est sur sa télé Walf-Tv, lors de l’émission “Sele-beyoon” , animée par notre consoeur Ndèye Fatou Ndiaye, que l’adjoint de Youssou Touré a tenu de tels propos.

Pour rappel, Ameth Suzanne Camara a récidivé, dans ses accusations, lors de l’émission “Confrontations” sur la Sen Tv. Mais ce jour-là, le jeune responsable apériste n’a pas été chanceux. Car à peine a-t-il voulu réitéré de telles déclarations, que le responsable des jeunes du PDS a bondi de sa chaise pour lui casser carrément la g…

 

 

source Actusen.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*