2stv

Amara Traoré veut reprendre les rênes de la Linguère

L’ancien sélectionneur national (2009-2012), Amara Traoré, a confirmé à l’APS avoir fait part au comité directeur de la Linguère de Saint-Louis de son intention de reprendre les rênes du club fanion du nord du pays.

“Oui, c’est juste, j’ai informé de mes intentions l’instance de décision après la confirmation du retrait de l’ancien président (Dr Ahmadou Dia)”, a déclaré l’ancien sélectionneur des Lions dans un entretien téléphonique.

Le technicien sénégalais, un des grands bailleurs du club saint-louisien dont il est également membre du comité directeur, avait permis à la Linguère de Saint-Louis de revenir au sein de l’élite sénégalaise en 2008 après plusieurs années passées en division 2.
Sur le banc des ’’Samba-Linguère’’, outre la Coupe nationale en 2008, il avait remporté le premier titre de champion de l’ère du football professionnel en 2009.
Amara Traoré a dit vouloir reprendre la Linguère de Saint-Louis dans l’objectif de l’inscrire parmi les clubs qui gagnent au Sénégal ’’avec un modèle économique viable’’.
“Je veux redonner un nouveau souffle au football du nord du pays à travers son équipe fanion, la Linguère”, a-t-il fait valoir, soulignant que cette perspective ne peut se faire sans investissements sur le plan humain, matériel et financier.
“Pour gagner des titres, on doit investir”, a insisté le technicien, réitérant sa volonté d’inscrire ses futures actions dans le cadre d’une gestion qui se veut professionnelle.
“Il va sans dire que nous ne pouvons rien faire seul, nous avons besoin que tout le monde tire dans le même sens, nous avons besoin de l’avis des autres pour pouvoir avancer”, a-t-il souligné.
Amara Traoré a ainsi rappelé que les présidents de la Linguère sont élus par consensus après saisine du comité directeur.
Reléguée en Ligue 2 à la fin de la saison 2017, l’équipe fanion du nord du pays a été repêchée après la sanction ayant frappé l’US Ouakam, à la suite des incidents ayant émaillé la finale de la Coupe de la ligue en juillet 2017.
APS