ALGERIE: Bouteflika réapparaît mais toujours muet

Le président algérien, très affaibli, est apparu à la télévision nationale, deux jours après l’annonce de sa candidature. Un événement assez rare pour être noté.

Pas un mot, pas une déclaration, un sourire figé, quelques mouvements de bras, quelques coups d’oeil à la caméra. Abdelaziz Bouteflika vient d’apparaître à la télévision nationale pour la première fois depuis l’annonce de sa candidature. Très affaibli, il ne s’est plus adressé aux Algériens en public depuis son discours de Sétif en 2012 où chacun avait compris qu’il laisserait la place aux jeunes.

La scène se passe à Alger lundi, le président algérien reçoit un émissaire du Koweït, Nasser Sabah al-Ahmed al-Sabah, “porteur d’un message de l’Emir cheick Sabah al-Ahmed al-Sabah”, explique la chaîne de télévision.

“Le chef de l’Etat a évoqué avec l’émissaire koweïtien la qualité des relations entre les deux pays et les moyens de les consolider”. La vidéo, sans son, est accompagnée de la voix du présentateur. Un communiqué de la présidence est lu à la fin de la vidéo.

Ces images arrivent deux jours après l’annonce officielle de sa candidature pour un 4ème mandat à la présidentielle d’avril et qui a provoqué des réactions enflammées.

Comme pour rassurer et prouver qu’Abdelaziz Bouteflika va bien. Nombreux sont ceux qui se posent la question de savoir si l’actuel président peut réellement gouverner au vu de son état de santé, parlant parfois de “candidature par procuration”, en référence à ceux qui ont décidé de le maintenir au pouvoir, faute de successeur incontestable.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire