2stv

Afghanistan: triple attaque meurtrière dans un stade de cricket à Jalalabad

L'une des victimes du triple attentat du 19 mai 2018 à Jalalabad. REUTERS/Parwiz

L’Afghanistan, frappé par un attentat deux jours après le début du ramadan ce samedi 19 mai 2018. L’attaque a visé un stade de Jalalabad, dans l’est du pays, alors que se jouait un match de cricket. Au moins huit personnes ont été tuées, et 45 autres blessées. Aucune revendication n’a été émise pour le moment. Les talibans nient toute implication.

Les messages de condoléances se multiplient sur les réseaux sociaux, où la photo d’Hedayatullah Zahir, turban aux couleurs noir, rouge et vert du drapeau afghan, est largement partagée. Ce jeune militant de la jeunesse afghane était l’un des organisateurs de ce tournoi de cricket, appelé « la coupe du ramadan ».

« Nous voulons détruire l’obscurantisme des insurgés avec les lumières de l’unité », écrivait-il à un ami quelques jours plus tôt pour expliquer le lancement de l’évènement sportif. Les talibans ont nié toute implication dans cet attentat perpétré vers 23h, soit quatre heures après la rupture du jeune observé dans le pays.

Le deuxième attentat de ce type en six mois

Vendredi, pendant un match, trois explosions ont retenti les unes après les autres, déclenchant des mouvements de panique dans le stade. Trois engins avaient été dissimulés au milieu des spectateurs, révèlent les autorités afghanes, alors qu’il y a six mois, un autre match de cricket avait déjà été pris pour cible.

A l’époque, un kamikaze avait tenté de pénétrer dans le stade et avait déclenché sa charge à l’entrée où il avait été repéré par le service de sécurité, causant la mort de trois personnes et en blessant cinq autres. L’organisation Etat islamique avait revendiqué l’attentat. C’est dans cette province frontalière du Pakistan qu’elle s’est implantée fin 2014.

Avec RFI