Afghanistan: attentat près d’un meeting électoral du président Ghani

En Afghanistan, un attentat-suicide a eu lieu lors d’un meeting électoral du président Ashraf Ghani, dans la province de Parwan, au nord-est du pays. Il y aurait au moins 24 morts. Une autre explosion a par ailleurs retenti dans le centre de Kaboul, non loin de l’ambassade américaine. Les talibans ont revendiqué ces deux attaques.

L’explosion due à un kamikaze, semble-t-il, a eu lieu à l’extérieur du centre d’entraînement de la province de Parwan, au nord-est de l’Afghanistan. C’est là que se tenait un meeting de campagne du président Ashraf Ghani, candidat à sa propre succession.

Personne n’a été blessé parmi les participants selon le ministère de l’Intérieur, des témoins racontent même que le meeting s’est poursuivi après l’explosion alors qu’un épais nuage de fumée s’élevait dans le ciel à quelques mètres de là. Les victimes sont toutes des civils, selon des sources sécuritaires.

Peu après cette explosion, il y en a eu une autre, mais à Kaboul cette fois, en plein cœur de la capitale afghane à l’entrée de la zone diplomatique près de l’une des entrées du ministère de la Défense, au rond-point Massoud qui est très fréquenté.

Le scrutin présidentiel doit se tenir dans 11 jours, les craintes sécuritaires se confirment, il y a deux jours une explosion a eu lieu à quelques mètres du QG de campagne de Ashraf Ghani à Jalalabad dans l’est du pays, les talibans ont prévenu qu’ils s’attaqueraient au processus électoral mettant en garde la population de ne pas aller voter aux risques d’y perdre la vie, « ceux qui iront malgré les mises en garde le feront à leurs risques et périls », disaient il y a deux jours un ancien cadre taliban à Kaboul.

Src : RFI

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire