Affaire Ndingler : Babacar Ngom « Si toutefois je dois céder, mieux vaut rendre les terres à la population de Djilakh… »

Pape Babacar Ngom Pdg de la SEDIMA a brisé le silence cet après-midi face à la presse sur l’affaire du litige foncier opposant sa société et les populations de Ndingler qui depuis quelques semaines défraie la chronique

Suite à la question soulevée sur la restitution des terres, Babacar Ngom reste catégorique et prononce en ces mots : « Si toutefois je dois céder, mieux vaut rendre les terres à la population de Djilakh… » a t-il répondu à l’assistance après avoir rappelé les réalisations de l’entreprise SEDIMA au Sénégal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire