Affaire Hiba Thiam: L’autopsie révéle les circonstances de la mort

Les véritables circonstances de la mort, d’Hiba Thiam, au cours d’une soirée privée dans un appartement aux Almadies (Dakar), sont connues. En effet, l’autopsie réalisée sur sa dépouille a confirmé qu’Hiba est décédée suite à un arrêt cardiaque causé par une overdose.


Une découverte qui n’est pas surprenante aux yeux des gendarmes. Et pour cause, les «experts» qui avaient passé au peigne fin l’appartement où a eu lieu le drame, dans la nuit du vendredi au samedi, ont signalé la présence de résidus de cocaïne sur certains meubles.

«A l’exception d’Alya, nous avions tous consommé de la drogue, ce soir-là», a soutenu, par ailleurs, «Nekh», un des mis en cause qui a changé de version à plusieurs reprises.

On vous rappelle que ce fut lors d’une soirée privée qui a mal tourné, dans un appartement sis aux Almadies. En effet, après l’arrestation de Dame Amar, présenté comme l’un des organisateurs de la rencontre, Rougui Diao, propriétaire dudit appartement, a été elle entendue, hier dans l’après-midi.
Mais après son audition elle a été libérée.

Car, rapporte une source, elle n’était pas présente sur les lieux au moment des faits.Toutefois, l’on nous informe que pas moins de 3 “fils à papa” et un serveur dans un célèbre hôtel de la place sont mis aux arrêts et actuellement en garde à vue.

Au même moment, un individu présumé “livreur” de drogue, et un autre gars surnommé “Nekh”, sont encore activement recherchés par les enquêteurs. Qui, il faut le dire, semblent déterminés à tirer cette affaire au clair.

Pour rappel, Hiba Thiam était jusque-là employée à “ACT AFRIQUE”, cabinet de consultance dont elle tenait de main de maître les manettes de la direction administrative et financière.

Liberation/Seneweb

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire