Affaire Fodé Ndiaye : deux jeunes écopent de 20 ans de travaux forcés

Cheikh Sidaty Mané et Cheikh Diop ont tous les deux été condamnés vendredi à 20 ans de travaux forcés pour coups mortels sur le policier Fodé Ndiaye, en janvier 2012, selon plusieurs journaux.

Le troisième accusé, Cheikh Cissé, a été acquitté par la Cour d’assises de Dakar.

Devant la Cour d’assises, les trois accusés ont tous nié les faits dont ils sont accusés et soutenu qu’ils n’étaient même pas présents à l’endroit où le policier a été tué.

Fodé Ndiaye était au service du Groupement mobile d’intervention (GMI), une unité de la Police sénégalaise. Il a été tué lors d’une opération de maintien de l’ordre, en janvier 2012, lorsque des leaders de l’opposition et de la société civile, le 27 janvier 2012, à Colobane, un quartier dakarois.

Les manifestants protestaient contre la candidature d’Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle de 2012.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire