Accusé d’avoir détourné 200 millions : Le maire de Vélingara envoie une sommation interpellative à son 2ème adjoint

Le maire de Vélingara n’a pas digéré les accusations de détournement de 200 millions par son 2ème adjoint. Mamadou Woury Baïla Diallo a donc envoyé hier une sommation interpellative à Abdoul Aziz Mbengue, qui a assumé ses propos.

Entre le maire de Vélingara et son 2ème adjoint, c’est la guerre totale. El Hadji Abdoul Aziz Mbengue accuse l’édile de cette ville, Mamadou Woury Baïlo Diallo, d’avoir «détourné à des fins personnelles la bagatelle de 200 millions de F Cfa de 2014 à 2019». Lors de son point de presse dimanche, il a déclaré en détenir les preuves.

Des jeunes proches de Mamadou Oury Baïlo Diallo avaient réagi dans la soirée, soutenant que c’est le président du Conseil départemental qui serait derrière sa sortie. «Abdou Mbengue veut détourner l’attention de la population de Vélingara de l’affaire des 122 millions de F Cfa dont son mentor, le président du Conseil départemental, est sommé de justifier l’usage et les bénéficiaires», a déclaré Landing Dramé. Qui rappelle que le 2ème adjoint est un «repris de justice, condamné en 2009 à 9 mois de prison ferme».

Mais cette réplique n’a pas suffi au maire qui a décidé hier d’envoyer une sommation interpellative à M. Mbengue pour des «propos diffamatoires» contre le maire de Vélingara. Et M. Mbengue dit assumer ses propos.

La gestion foncière des exécutifs des collectivités territoriales est décriée partout au Sénégal. Alors même que leur mandat est arrivé à expiration depuis juin 2019. C’est pourquoi El Hadji Abdoul Aziz Mbengue a proposé à l’Etat de suspendre les compétences des maires à faire de nouvelles délibérations pour l’affectation/attributions de terres et faire l’audit du foncier pour clarifier l’attribution des parcelles.

Avec lequotidien.sn

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire