Accident de la route: En une semaine on enregistre déjà 14 morts

Le papier de Libération de ce jeudi, renseigne sur le nombre de mort causé par les accidents de la route. “14 morts en 7 jours”, c’est le résultat comptable enregistré dans le libellé des accidents de la route du 1er au 8 juin.

Comme si rien n’était fait pour attirer l’attention des conducteurs sur l’attitude et les précautions à prendre sur la route, de jour comme de nuit. Les routes du Sénégal sont devenue les routes de la mort. Accidents de Jakarta, bus renversé, passant fauché par un véhicule, collision entre deux véhicules.

Le 1er juin 3 morts, c’est un conducteur Jakarta qui perd la vie à cause d’un camion à Gandiaye sur la route de Kaolack. Un autre conducteur Jakarta est cette fois fauché par une calèche à Thiès. Le même jour c’est bus qui se reverse, le bilan 1 mort et 15 blessés.

Le 02 juin, c’est un gamin d’à peine 8 ans qui est ramassé sur la route par une voiture 7 places. Le 03 juin, une voiture 7 places est renversé sur la route du Blouf, 1 mort et des blessés.

Le 5 juin à 23 heures, collision sur la route de Kaolack entre un véhicule 7 places et une Peugeot personnel, 5 morts, un drame pour toute une famille qui perd 4 membres d’une même famille.

Le 7 juin, sur l’axe Kébémer-Lompoul, un camion tamponne un véhicule transportant des légumes, 2 morts. Le 8 juin, collision entre un camion et un véhicule 7 places, deux morts.

Les accidents mortels sur les routes sénégalaises sont de plus en plus récurrentes, le ministre des transports terrestres a annoncé l’introduction d’un projet de loi pour corser la lutte contre les accidents de la route. Mais les chiffres sont inquiétants il est nécessaire de s’activer dans les meilleurs délais pour arrêter ce carnage causé par les accidents sur les routes au Sénégal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire