Google+
Breaking News
Home » Actualité » Abdoulaye Baldé une nouvelle fois dans le viseur de la CREI

Abdoulaye Baldé une nouvelle fois dans le viseur de la CREI

Abdoulaye Baldé, et N°2 de l’Agence nationale pour l’organisation de la conférence islamique (Anoci), sera mis en demeure, après-demain vendredi 11 juillet 2014 par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei).

Son passage initialement annoncé devant le Procureur spécial Alioune Ndao & Cie, le 17 juin passé, “pour recevoir sa mise en demeure à justifier un montant de 1,4 milliard de Cfa trouvé dans un de ses comptes bancaires”, l’ancien ministre d’Etat sous le défunt régime de Me Abdoulaye Wade n’avait pas finalement été convoqué.

Au motif que selon Le Populaire qui file la Der, ce face-à- face n’avait finalement pas eu lieu, car le Procureur Spécial ayant décidé d’attendre la fin des Locales pour mettre en demeure Abdoulaye Baldé, histoire d’éviter tout amalgame. “Chose promise, chose due, d’après ce canard, Alioune Ndao va mettre en demeure Baldé, après-demain vendredi.

Dès lors, l’ancien directeur exécutif de l’Anoci, interdit de sortie du territoire depuis environ deux ans, aura un mois pour justifier l’origine de cet argent. Il faut noter, pour rappel, que Baldé, pour se défendre, avait expliqué que cette somme d’argent est le cumul de revenus. Pour rappel, si, à la fin de la mise en demeure, le prévenu ne parvient pas à donner une réponse satisfaisante au Procureur spécial prés la Crei, ce dernier pourrait le placer sous mandat de dépôt. Avant de le jeter entre les griffes des magistrats de la Commission d’instruction de la Crei.

 

 

Actusen.com

 

Check Also

Lutte contre la drogue: la journée nationale démarre ce lundi

La semaine nationale de lutte contre la drogue, du 24 au 29 juin, démarre. La …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :