Google+
Breaking News
Home » Actualité » À la Une des journaux du Lundi 27 Août 2018

À la Une des journaux du Lundi 27 Août 2018

Les quotidiens parvenus lundi à l’APS traitent principalement du démarrage du processus de collecte des parrainages pour la présidentielle de février 2019.

“L’opposition y sera”, écrit Enquête au sujet d’une réunion d’information convoquée lundi par la Direction générale des élections (DGE) sur le démarrage officiel des opérations de collecte des parrainages en perspective de la présidentielle 2019.
“Une partie de l’opposition a finalement décidé d’assister” à cette rencontre convoquée par le ministère de l’Intérieur, mais “cette participation ne veut pas dire +acceptation (…) du système scandaleux et inacceptable de parrainage”, relève le journal.
Vox Populi note également que le Front de résistance nationale, regroupant ces partis de l’opposition, “demande à ses membres de répondre à la convocation du ministère de l’Intérieur pour +récupérer les documents électoraux+ et +exiger l’accès au fichier électoral+”.
Il “recommande aussi la désignation de coordonnateurs pour le parrainage”, une réforme électorale née de la révision constitutionnelle du 19 avril 2018 adoptée par l’Assemblée nationale au grand dam de l’opposition et qui impose désormais aux candidats à la prochaine présidentielle un parrainage de 0,8% du corps électoral.
“L’opposition répond favorablement”, mais cette question “continue de faire grincer des dents” dans ses rangs, ce qui fait que les partis concernés, par la voix de Mamadou Diop Decroix, n’ont pas manqué de dénoncer, dans les colonnes de l’Observateur notamment, “l’absurdité” et “l’illégalité” de la réunion convoquée par le ministère de l’Intérieur.
Mais dans le même temps, le candidat indépendant Cheikh Alassane Sène observe dans le même journal : “Nous n’allons pas tomber dans le piège de Macky, en refusant de répondre à l’appel du ministère de l’Intérieur”, sachant que les candidats qui manqueront à l’appel de cette réunion, risquent de s’écarter de la course vers le palais de la République.
Walfquotidien estime que l’opposition reste “divisée” sur cette question. Libération parle de “cacophonie”, Le Témoin quotidien soulignant que ce lundi marque le début des “choses sérieuses”, à savoir le processus de collecte des parrainages.
“Pour un fichier électoral estimé à 6 millions 682 mille 075 électeurs, les candidats déclarés à la présidentielle du 24 février devront recenser chacun 53 mille 457 signatures”, rapporte ainsi le journal Le Quotidien, citant le ministère de l’Intérieur, en charge de l’organisation des élections.
“La chasse aux parrains est ouverte”, signale de son côté Tribune sur le même sujet, principal point d’actualité de la livraison du jour de la presse quotidienne, dont certains titres évoquent aussi la remise du rapport d’activités du médiateur de la République.
Alioune Badara Cissé, le médiateur, “face à Macky Sall”, cet après-midi, au palais de la République, écrit L’Observateur, selon lequel “le contexte politique actuel tendu ne permet pas” cependant au premier de “faire face à la presse, après sa rencontre avec le président, comme le veut la coutume”.
APS

Check Also

Affaire Ndiaga Diouf : Barthélémy Dias renvoyé en 2019

Le procès en appel de l’affaire Ndiaga Diouf est renvoyé au 16 janvier 2019. Barthélémy …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :