A Bangui, on traque les Tchadiens

En Centrafrique, des milliers d’habitants musulmans assimilés aux ressortissants du pays voisin fuient la capitale pour échapper à la vindicte.

Par la route ou par les airs, les «Tchadiens» de Bangui fuient massivement la Centrafrique, où leur vie est désormais en grand danger.

Adoum, un commerçant de 47 ans, a accompagné sa femme et ses enfants en bordure de l’aéroport de la capitale, où plusieurs milliers de personnes campent, en espérant pouvoir monter dans le prochain avion, direction N’Djaména. «Je suis né ici, je suis centrafricain, précise-t-il d’emblée.

Mes grands-parents se sont installés en Centrafrique avant l’indépendance [En 1960, ndlr]. Mais c’est devenu trop risqué aujourd’hui de rester dans ce pays ou les musulmans sont traqués au quotidien.

2stv.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire